Et si Cristiano Ronaldo devenait vraiment le plus fort ?

RONALDO

Un but de cosmonaute à l’aller contre Manchester, un doublé contre le Barça au Camp Nou, une entrée tout aussi fracassante que son coup-franc sur l’équerre samedi dernier… Le buste droit, le regard sérieux, les cheveux soigneusement coiffés et la posture fière, CR7 est un homme en mission. L’homme de Madère fait ce soir son retour à Old Trafford sur le chemin de la conquête d’une Décima aux airs de croisade. Entre Mourinho, Ferguson et deux victoires face au Barça, Cristiano est à sa place. C’est à dire de retour dans la lutte pour le titre non officiel de meilleur joueur au monde.

Alors qu’il semble admis que Messi est en course pour le titre de meilleur joueur de tous les temps, la question de la postérité de la carrière de Cristiano Ronaldo est en suspens. A ses débuts, la problématique était de savoir si C. Ronaldo allait assumer le poids de son nom. On s’est ensuite demandé s’il dépasserait Figo et Eusebio avec le Portugal, et Cantona et Beckham avec Manchester. Enfin, depuis son arrivée à Madrid, on parle des records des géants Raul et Di Stefano. Mais dans la capitale espagnole, marquer des buts et gagner des matchs n’a jamais suffi. Le club madrilène exige un peu plus : de l’âme, de l’esprit, de la grandeur. D’où cette histoire d’amour avec la Ligue des Champions. A Madrid, la Champions est une obsession. Depuis 2002, on parle de la Décima comme d’un trésor caché qui ramènerait la paix mondiale. Après la série d’échecs de la présidence Calderon, Florentino a pris les choses en main.

Cette conquête avait besoin d’un leader, et M. Pérez est allé chercher José Mourinho. Elle avait besoin d’un héros, et Cristiano continue à se battre pour le devenir. Gagner la décima avec le Real, c’est l’équivalent de mettre fin à l’esclavage, aller libérer sa Broom-Hilda ou encore rapatrier des diplomates piégés en pleine révolution iranienne. C’est du cinéma, sa grandeur, ses exagérations et sa fidèle dose de réalité. Et si Cristiano ramenait les deux grandes oreilles sur la place Cibeles, le débat CR7/Messi s’équilibrerait-il ? Et si le Portugais n’avait même pas besoin de cette C1 pour être déjà plus grand que Messi ? L’histoire s’écrira ce soir à Old Trafford, mais on peut déjà commencer par la commenter ici.

Cristiano et le "grand public"

Cristiano et le « grand public »

On commet souvent une grave erreur de perception sur le cas de Cristiano, en le croyant malheureux parce que le grand public préfère Messi. Mais le natif de l’île de Madère a-t-il déjà voulu séduire ce « grand public » ? Au début de sa carrière, on considérait le Portugais comme une otarie de plus, au caractère particulièrement agaçant, irritant et irritable. Aujourd’hui inhumain, Cristiano était alors trop humain. Des erreurs capillaires aux mauvais choix sur le terrain, CR7 était imparfait. A cette époque, adhérer au projet Cristiano n’était pas automatique. L’engouement était limité par le turnover de Ferguson, et le joueur était moins buteur, moins complet, moins présent, moins décisif qu’aujourd’hui. Il fallait faire l’effort d’aimer Cristiano. Il fallait le défendre, expliquer ses limites, démontrer sa grandeur. Aujourd’hui, certains l’aiment, d’autres non. Mais tout est sur la table. Ce n’est plus un Ben Arfa ou un Nani qu’il faut défendre corps et âme.

Comme Zlatan, cette non-volonté de séduire l’a éloigné du grand public. Zlatan admire Ali et Jordan, le trash-talk, la provocation, l’humiliation de l’adversaire et ne s’en est jamais caché. CR7 aussi a toujours pris les devants, au contraire d’un Messi qui, par son indifférence, a laissé les fans et les média construire son personnage comme ils le souhaitaient. Proactif, le Portugais a dit tout haut ce qu’il pensait et a forcément fait des « bêtises de communication ». Et tant pis s’il est perçu comme un beauf concentré sur ses abdos, ses conquêtes, ses voitures et ses cheveux. Si Cristiano devait être un personnage de dessin animé, il serait un demi-Dieu grec qui épaterait le stade olympique de ses prouesses, ce qui implique une distance avec le public : CR7 ne cherche pas à créer d’attaches émotionnelles. Il ne veut pas séduire, il veut démontrer. Et les arguments ne manquent pas.

Cristiano finira par être le numéro un car il est le seul à vraiment le vouloir

En six ans, Cristiano Ronaldo est devenu une légende de Manchester United. Depuis 2009, il bat tous les records du Real Madrid. 185 buts en 183 matchs, dans le club le plus « difficile à gérer » au monde. Cristiano Ronaldo a gagné des championnats, des coupes, une C1. Il a vaincu le plus grand Barça de l’histoire, a traumatisé Arsenal et toute la Premier League. Il est devenu le joueur le plus cher de tous les temps et partage le même lit qu’Irina Shayk. A Manchester, il est venu, a pris le numéro 7 et a vaincu. Au Real, il a pris le numéro 7 et il a convaincu. Aujourd’hui, le Portugais a même porté le brassard de capitaine. Lui, le jeune garçon aux mèches blondes et boucles d’oreille du petit pays voisin, a conquis le difficile Bernabéu. Suffisant pour être considéré comme le meilleur ? Non, ou du moins pas encore, parce ce que Lionel Messi a entre temps remporté deux C1, trois Ligas et quatre Ballons d’or. Malchance ? Désespoir ? CR7 est-il né à la mauvaise époque ? Et si c’était l’inverse ?

Un élément est trop souvent mis de côté : Cristiano est allé chercher Messi en Espagne. Il est venu le défier, sur ses terres, malgré le déséquilibre défavorable de la situation. Avait-il vraiment besoin de quitter Manchester United ? Non, tout comme Leo Messi n’a pas besoin de quitter le Barça. C’est ici que le personnage Cristiano prend toute sa grandeur : Leo Messi ne serait jamais venu en Angleterre pour essayer de contester la suprématie du United de Cristiano. Parce qu’il « est bien au Barça ». Et comme Pelé, l’Argentin est en train de fournir des arguments à ses détracteurs. Au contraire, CR7 n’est jamais « bien ». Il est en mission. Comme Michael Jordan, il est lancé dans une lutte infernale qui consiste à démontrer à tous que s’il devait en rester un seul, ce serait lui. Dans cette perspective, l’opportunité de pouvoir battre Messi plusieurs fois par an est devenu une aubaine.

CR7 au-dessus de la Liga

Le symbole ultime du football direct

Mais la plus grande victoire de Cristiano Ronaldo est d’être devenu le symbole d’une philosophie de jeu : le football direct. Il en est le produit fini, la plus belle expression, l’arme absolue. Le maître de la contre-attaque, le spécialiste des coups-francs, du jeu de tête, des frappes lointaines, des centres dangereux : CR7 restera l’arme mortelle de Ferguson et Mourinho. Leur meilleur joueur, leur préféré, leur bijou. Certes, Cristiano ne touche pas le ballon aussi souvent qu’un Iniesta. Mais balle aux pieds, tout va très vite, et toujours vers le but. Contrôle, passements de jambe, crochet, tir. Le jeu de Cristiano a progressivement évolué pour devenir une ligne droite vers le but. On pourrait même dire que Cristiano « joue à vol d’oiseau ». Contrôle, course, tir. Tout a été travaillé pour privilégier la vitesse d’exécution et le danger immédiat devant le but : dribbles, gestes techniques, frappes lointaines, pied droit, pied gauche, jeu de tête, passes dans les petits espaces, centres plongeants, centres forts, centres au deuxième poteau, diagonales. Cristiano maîtrise tout, sur tout le flanc de l’attaque. Il cadre toutes ses frappes, il joue avec une intensité incroyable, il ne s’arrête jamais d’accélérer. Sans oublier ce style de jeu unique, qui laissera indéniablement une marque importante dans l’histoire du jeu. Le type a tout de même inventé une façon de tirer ! Et s’est approprié un nombre incalculable de feintes, de dribbles et de gestes.

Qu’auraient été ce Manchester et ce Real sans leur numéro 7 ? Deux F1 sans leur moteur. Une superbe carrosserie et une technologie fantastique, faites de Scholes, Giggs, Ferdinand, Vidic ou encore Rooney et Tévez d’une part, et de Casillas, Alonso, Ramos et Özil de l’autre. Mais comme le répétait Enzo Ferrari : sans un grand moteur, des mécaniciens excellents ne sont plus que des garagistes. Cristiano est en train de faire ce Real Madrid. Il en a été et en est encore le moteur, l’élément décisif et la figure. Le but de la victoire en Coupe du Roi, le but au Camp Nou en Liga l’an passé, l’élimination de la Coupe du Roi du Barça cette saison, le but de cosmonaute contre Manchester à l’aller. Cette saison, « L’InCR7yable Hulk », comme titrait Marca cette semaine, a détruit Piqué, Puyol et Kompany, entre autres. Y a-t-il un défenseur ou un système qui peut arrêter un Cristiano dans un grand jour ?

Tomahawk

La perfection, Di Stéfano et Messi

Alfredo Di Stefano était un footballeur divin. Un joueur supérieur, une machine infaillible  aux airs de demi-Dieu. Un joueur qui a grandement participé à la construction de l’image du Real Madrid : autoritaire, fort, supérieur et grand d’esprit, bel adversaire. Plus fort physiquement, plus fort mentalement, meilleur travailleur, infatigable et insatiable : la comparaison est évidente avec Cristiano Ronaldo, tant sur le plan du jeu que sur l’humain. Di Stefano était fier, aussi. Il avait une belle gueule, était sympathique et aimait gagner. C’était à l’époque le joueur parfait et on pouvait lui en vouloir. De façon similaire, pour faire des reproches à Cristiano, il faut en vouloir à la perfection. Or, un artiste capable de la perfection, ce n’est pas drôle pour tout le monde. Et au fond, quelque part, cela se comprend. C’est plus vendeur si l’artiste a un problème de croissance et part avec un handicap. Mais c’est seulement plus vendeur, et donc ponctuel. Tout le contraire de l’histoire, qui a encore le temps de s’écrire. En commençant par ce soir au Théâtre des Rêves.

Markus

_

Notre page Facebook

Vous pouvez suivre Faute Tactique sur Twitter (@FT__com)

33 réflexions sur “ Et si Cristiano Ronaldo devenait vraiment le plus fort ? ”

  1. Très bel article, je suis fan du barça et de Messi mais je dois dire que CR7 est le meilleur joueur du monde en ce moment…
    Pour ce qui est de sa place dans l’histoire, l’avenir dira en fonction de s’il gagne la CL avec le real et/ou un titre majeur avec le Portugal.
    En termes de jeu, il reflète une puissance ahurissante, c’est impressionnant et fou, mais en même temps c’est un peu le bémol, quand Messi joue à son top on parle de dopage, quand je vois CR7 bestial comme il est, on dit qu’il est grand, normal??

  2. Superbe article. CR7 est vraiment magnifique à voir jouer. Lors du dernier clasico, il y a eu une image qui restera dans ma mémoire : avant de tirer un coup franc excentré, près du poteau de corner, la caméra a fait un travelling près du sol, dans le dos du joueur, qui avait sa position fétiche pré-tirage de corner. Derrière lui, les barcelonais et les immenses tribunes du bernabeu. Là, je me suis dit, « putain, j’ai de la chance de pouvoir voir ce mec jouer à son meilleur niveau ».

  3. Excellent article. Ce joueur a tout: technique, physique, mental. C’est une machine taillée pour la gagne. J’espère que cette année sera la bonne pour la C1.

    Georges, j’ai vu cette image aussi et j’ai ressenti la même chose. C’était vraiment une belle image.

  4. Superbe article. Un article que j’aurais aimé faire mais que ma signature à consonnance lusophone aurait décridibilisé automatiquement. Merci de l’avoir fait.

    1. Cela fait référence à lorsqu’il était en championnat, champion … Tu vois d’ailleurs qu’un peu avant dans la phrase, il est mis qu’il a gagné une C1, ce qu’il n’a pas fait avec Madrid.

  5. L’article est sympa.

    Maintenant j’aimerais qu’on m’explique pourquoi vous jugez sur les deux seuls clasico pour affirmer que Ronaldo est devenu le plus fort ? Tout le reste de la saison, notamment en 2012 Ronaldo est très en deça de certains, notamment Iniesta, Messi, RVP ou Falcao.

    En ce moment c’est le meilleur. Oui, bien aidé par la baisse de régime de pas mal de joueurs cité plus haut (ça se discute pour Iniesta).

    Idem « le spécialiste des coups-francs, des frappes lointaines » faites le ratio tirs tentés/tirs cadrés/buts, il n’est en rien un spécialiste. Il tente énormément mais son ratio est ridicule.

    A Madrid il serait devenu plus complet qu’a Manchester ? c’est faux.
    Il est plus adroit dans la finition mais alors sa palette de jeu c’est considérablement réduit en Espagne. Mais bon comme en France on ne juge que par les stats & non par le jeu c’est difficile à voir.

    « Il cadre toutes ses frappes » c’est faux aussi.

    1. Cristiano Ronalod, c’est 6 frappes par match en moyenne dont près de 75% sont cadrées. C’est le meilleur ratio actuel.
      Par ailleurs, dire qu’il « n’est en rien un spécialiste » des coups-francs et des frappes lointaines, c’est nier la réalité de manière ridicule et honteuse. Le dernier match de foot que tu as regardé, c’était en 2004 non?!

  6. Ce mec est un monstre, il mérite amplement un deuxième ballon d’or. En espérant que cette année soit son année. Avec Iniesta, ils sont les deux hommes en forme du moment.

  7. CR7 la 2eme legende apre ZIDANE,c est le dieu du foot k dire kan on le voit joué c est le paradie il ai énorme le reve koi pr MADRID <3 <3

  8. LOL!! Messi à déjà mis 47 buts cette saison!! Il a raté 3 matchs cette saison et CR7 est le meilleur!? Mais vous rêvez ou quoi?? Quand Ronaldo met 3 buts Messi en met 4, quand ronaldo fait 11 passes D dans la saison, Messi en met 27!! quand Cristine gagne une ldc, le petit léo en gagne 2!! Où est le problème!? Le BARCA va moins bien alors CR7 est le meilleur!? Vous craquez!! C’est fou.

  9. jb13, je dirait que tu es un mouton! Barcelone va perdre face a Milan et j’en serai fiere juste pour prouver a vous tous, fan en carton, que le Barca a part un jeux chiant et long, n’a rien de la meilleure équipe! Messi, rien du meilleur joueur, tous ses ballons d’or ne font que prouver que cette récompense n’a plus aucune crédibilité!! C’est un drogué, sans ses emphetes ils n’auraient jamais pu jouer chez les pros! Malade étant jeune, faux! Mensonges créer par son pere pour en faire le chouchou du publique et je vois que tu plonges dans l’illusion! CR7 lui s’est fais par un travail achané et non par des pillules magiques! Les stats ne veulent rien dire, Barcelone plus de passes, plus de possession mais a la fin vous perdez.. Mais si tu veux parler de stats, no soucis, les stats montrent que Messi face a de petites équipes de Liga est un grand (un euphémisme pour un p…) mais face au gross équipes est plus souvent absent que génial. Les stats montrent que face aux équipes européennes Messi a des difficultés a joue a som meilleur niveau et a marqué. Plus de buts? Oui quand Iniesta lui met tous les ballons dans les pattes forcement il en met des buts (et en ratent plus). CR7 est bien plus complet!

  10. jb13 tu serais pas fan du barça par hasard? 😉 le foot ne se résume pas à des chiffres, comme le cite l’article, CR7 n’est pas qu’une machine a buts, c’est aussi un style et une vision du football, messi est peut être la reincarnation de maradonna, mais rien de plus, c’est certes du talent a l’etat pur mais en valeur absolue il est bien en dessous que beacoup de joueurs, si on passe en revue toutes ses qualités physiques et techniques, il est bien en dessous de cristiano, il n’a pas de pied droit, pas de jeu de tête, pas de pointe de vitesse (je ne confonds pas vitesse et agilité, et ne me parle pas du but en finale de LDC en 2009 :p ), CR en revanche est bien plus qu’un joueur de foot, c’est un vrai athléte, j’entends par la qu’il a non seulement qu’il a des qualités physiques et techniques hors-norme, mais surtout un mental de champion a toute epreuve, et qu’il en veut plus que n’importe quel joueur au monde, avec un vrai caractére et une vraie fierté qui le pousse a se surpasser malgré les déconvenues (contrairement a messi qui n’est pas a la hauteur d’un brassard de capitaine par exemple). alors oui que tu le veuilles ou non messi est le meilleur buteur, meilleur passeur etc etc…mais l’histoire retiendra au dela du palmarés et des statistiques, que le monde du football a connu un joueur au niveau athlétique encore jamais atteint jusque la, et au mental de bosseur que personne n’a jamais été capable d’atteindre.

  11. Amateur de foot, tout simplement, je suis absolument pas d’accord !
    Moi aussi je suis pour le Barca comme Jb13, et déjà, joli défaite contre le Milan 😉
    Messi est le meilleur joueur du monde et il le prouve à chaque match ! En meme pas trente journées de championnat, il a déja 15 buts d’avance sur CR7 ! Il a un ratio de presque 1,5 buts par match. Je suis même pas tout a fait sur qu’en championnat CR7 ai 1 de ratio.
    Ensuite, avant de dire que Messi est drogué, se dope ou je ne sais quoi, trouve des preuves, on accuse pas sans savoir.
    Ensuite, le jeu du Barca, ennuyant ? C’est une blague j’espère ! Actuellement c’est la meilleure équipe du monde, et même de l’histoire. Aucune équipe n’a jamais joué comme ca avant, et jamais aucune ne jouera comme ca avant un bon bout de temps ! Ce qu’a fait le Barca depuis Guardiola, c’est du jamais vu !
    Et enfin, dire que Messi est souvent absent dans les grands matchs, la par contre c’est se moquer du monde ! Le doublé contre le Milan, le quadruplé contre Arsenal, le doublé en finale de C1, tous les buts en clasicos, et même si parfois sur les matchs importants il est pas génial, il se débrouille toujours pour marquer. CR7 lui par contre, sur les gros matchs, il est bien plus souvent absent, et bien moins décisif !
    Sur ce, je trouve quand même CR7 impressionant, même si je préfère encore Iniesta, Ozil, et bien sur Messi, qui pour moi est le meilleur joueur de tout les temps, et ca avant bien longtemps.

  12. Vous êtes loin!! il suffit d’être réaliste, et on voit automatiquement qui est le meilleur!
    c’est vrai que messi est très bon, mais il ne lui arrive pas à la cheville désoler les fans de messi moi personellement je suis fan d’aucun des deux mais bon voila ouvrez les yeux parce que la c’est grave!

  13. si critiano ronaldo deveunait le plus fort messi sera ruiner et tout les gens seront avec lui .
    sa sera le cao et tout le monde se jetteront a lui pour des othographes

  14. Je suis désolé, cristiano ronaldo est un très bon joueur, un des meilleurs de tous les temps, c’est une machine. Mais, Messi est le meilleur joueur actuel et ( peut-être le meilleur de tous les temps).En effet, je vois chaque semaine leurs matchs et messi est plus déterminant.Et le barca est la meilleure équipe de ces dernieres années. Et messi ne fait rien contre les grands clubs? 17 buts en classicos, 2 buts en finale de ligue des champions, doublé face a milan, quadruplé face a arsenal, bientôt meilleur buteur de ligue des champions. En plus c’est grâce à Messi que ronaldo est meilleur, il veut absolument le rattraper; il veut être le meilleur. Je me souviens quand Iniesta à gagner le prix du meilleur joueur européen, Ronaldo se sentait mal.En plus , Messi est plus Fair-play que ronaldo, il respecte mieux le football. Et, enfin, Messi à 26 ans a fait beaucoup plus de choses que C.Ronaldo à 29 ans.

  15. Je sui in grand suporteur de cr7…
    A cose de sa les jans mon surnome cr7…
    Et pui je me jamains vie in joueurs com cr7…

    ; je sui nigerienne 100%
    ; mai ja bite a lome…

  16. je suis congolais de kinshasa je confirme que c r 7 il est le joueur le plus fantastique, eccelant, machine de buts et il merite d’etre le grand joueur que l.messi qui est favoriser par les personne santimentaliste du mondu. cr7 pour le moment il marque des buts par son propre efort parceque le club est à besse. c ronaldo il est aime par le monde. nixon bolongi le jeune informaticien et chercheur congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.