Dejan Stankovic, l’envol du Dragon

Deki s'envole

« J’ai vécu les dix années les plus importantes de ma vie. » Dans une lettre adressée aux tifosi de l’Inter samedi, Dejan Stanković a dit au revoir à sa façon au club de la famille Moratti. Retour sur le parcours du gladiateur serbe, entre exploits balistiques, rage de vaincre et chaudes émotions.

Ce samedi 6 juillet à 13h, au cœur du premier weekend de juillet, ce moment flou du mercato où personne ne réalise vraiment la portée de certaines décisions, « il Drago » a parlé. À 34 ans et après dix ans de vie noire et bleue, le Serbe a décidé d’abandonner la dernière année de son contrat. « Mes très chers tifosi nerazzurri, c’est votre Dragon qui vous parle, avec une grande émotion et un grand plaisir. » Avant de terminer, une bonne dizaine de lignes plus tard : « J’ai eu l’honneur d’endosser des couleurs qui resteront à jamais sur ma peau. Jamais je ne pourrai les enlever. Personne ne pourra jamais les enlever. Avec tout mon amour, Dejan Stanković. » Aucune polémique, pas un mot de travers. Le Serbe est de ces gros durs qui aiment ouvrir leur cœur plutôt que leur bouche. Et après trois saisons…

Lire la suite :

Dejan Stankovic, l’envol du Dragon

Article publié sur SOFOOT.com le 11/07/2013.

FAUTETACTIQUE.com

Vous pouvez suivre Faute Tactique sur Twitter (@FT__com) et Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.