Arrigo Sacchi : « Tactiquement, les Anglais sont en retard »

arrigo_sacchi

Seconde partie de l’entretien avec le numéro un de notre top 100 : Arrigo Sacchi. Cette fois, le Mister cause valeurs, Juventus, Premier League, Bayern et Borussia, Real, finale de Coupe du Monde et séance de pénaltys…

Dans une chronique sur Mario Balotelli, vous avez écrit qu’à votre époque, vous privilégiez le caractère de la personne et sa fonctionnalité au système plutôt que le talent. Vous concluez en disant que les valeurs se sont inversées aujourd’hui. 
En Italie, en général, on a toujours pensé comme cela. Moi, et quelques autres, on a voulu croire qu’avant toute autre chose, il faut qu’il y ait un projet technique. Et donc on allait chercher les joueurs les plus fonctionnels pour un seul et même système. Ainsi, l’idée était de rechercher des joueurs avec un sens du professionnalisme, de l’amour et de la passion à donner, une grande éthique de groupe, et enfin, du talent. L’exemple actuel de la Juventus va dans ce sens : tout le monde parle du « top player » qu’il manque. Mais non, on se trompe : il manque surtout onze joueurs fonctionnels à la Juve. Aujourd’hui, elle en a peut-être seulement cinq ou six capables de jouer un football total.

Quel tableau faites-vous de la situation des grands clubs italiens aujourd’hui ?
Pour la Juve, c’est avant tout de l’expérience, elle doit encore grandir. Mais il y a un super entraîneur, et une équipe qui joue un jeu différent de ce que l’on voit dans ce pays. En Italie, les équipes jouent un football pensif, individuel. On croit toujours que le jeu naît des pieds des joueurs. Mais non, le football doit naître de l’idée ! Un bon film n’est jamais né d’un acteur. Il grandit dans la tête d’un réalisateur, d’un scénariste, dans leurs idées. Après, cette idée doit être reportée sur le terrain et mise en phase avec les capacités de l’entraîneur à travers la disponibilité et l’habilité du joueur. Une habilité qui peut être agrandie ou réduite. Quand je suis arrivé au Milan, il y avait déjà certains bons joueurs. Mais ce sont les idées qui ont fait la différence : je voulais jouer un football de vitesse, avec onze joueurs toujours en mouvement…

Lire la suite : L’interview d’Arrigo Sacchi (partie 2)

Interview publié sur SOFOOT.com le 30/04/2013.

FAUTETACTIQUE.com

Vous pouvez suivre Faute Tactique sur Twitter (@FT__com) et Facebook

2 réflexions sur “ Arrigo Sacchi : « Tactiquement, les Anglais sont en retard » ”

  1. Juste pour dire que Gravity n’est pas beaucoup plus cher que Quform. La licence étendue de Quform n’existe pas, et habituellement cela tourne autour de 200$. La licence monosite coute 25$ au lieu de 39$. Il y a un an j’ai demandé au dev de quform si il serait envisageable de mettre une fonction ‘panier’, il y songe encore… J’ai été obligé de le dev moi-même avec toutes les conséquences sécu aléatoires d’un pseudo-dev…. J’en suis a une bonne trentaine de licences quform et aussi étonnant que cela puisse paraitre, je découvre Gravity seulement maintenant avec ce post en cherchant une alternative sur gg ! Je vais tester ça de ce pas, on en apprend tous les jours… thanks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.