Comment faire jouer Beckham au PSG ?

David-Beckham

On avait évoqué Daniele De Rossi, Marek Hamšík ou encore Étienne Capoue. Ce sera finalement David Robert Joseph Beckham. La France va donc avoir droit à une bonne dose de charisme, d’émotion et de rêve. Mais aussi à un peu de football.

Il a toujours été beau, et ça n’a pas changé. Il a aussi toujours été très fort, et ça n’a certainement pas changé non plus. En conférence de presse, David Beckham explique sa longévité : « Je sens que je peux jouer comme quand j’avais 21 ans. En fait, je n’ai pas perdu de vitesse, car pour être honnête, je n’en ai jamais vraiment eue. » En France, on s’inquiète un peu : la Ligue 1 sera-elle trop dure pour l’Anglais ? Dans le championnat anglais dicté par le physique, l’engagement et la vitesse, Becks et son pied droit avaient tout de même claqué 152 passes décisives en 265 matchs. Mais depuis, presque dix années se sont écoulées. Dix ans d’évolution et de progrès dans sa vision du jeu. Aujourd’hui, qu’a-t-il à nous offrir ?

Quel temps de jeu ?

Cette saison, Mathieu Bodmer (333 min, 6 matchs), Momo Sissoko (249 min, 5 matchs) et Adrien Rabiot (243 min, 8 matchs) ont cumulé 825 minutes de jeu. Soit l’équivalent du temps de jeu d’un solide vétéran comme Sylvain Armand, toujours prêt à faire le boulot en cas d’absences. C’est pas mal, mais on est en droit d’attendre plus de l’impact d’un David Beckham. Trois options semblent se dessiner pour David : titulaire en puissance dans la rotation des milieux axiaux parisiens, joker de luxe en cas de match difficile à débloquer ou alors vieux sage qui partage son expérience au sein du groupe et joue occasionnellement des bouts de match. Au milieu, Carlo peut déjà compter sur…

Lire la suite : Comment faire jouer Beckham au PSG ? 

Article écrit par Faute Tactique sur SOFOOT.com le 01/02/2012.

FAUTETACTIQUE.com

Vous pouvez suivre Faute Tactique sur Twitter (@FT__com) et Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.